Qu'est ce que le soufisme ?

Pour bien répondre a cette question , nous allons tenter d une manière brève rappeler les trois composantes de la religion de dieu a savoir .

L iman ( la profession de foi),

l’islam(les pratiques religieuses) et

l'ihsaan (le perfectionnement spirituel le Tawhidi la théologie musulmane ,le fikh la jurisprudence) Musulmane ,et le taasaawuf le soufisme.

ce dernier en l'occurrence le soufisme est la science religieuse qui dispense les enseignement sur le troisième degré de la religion .l’ihsaan. Dieu déclare dans le coran qu’il a une estime particulière envers ses esclaves ayant atteint ce degré. inna laaha youhiddoul mouhsiniin. or ,c est la seule pratique Des enseignements du soufisme qui mène a ce stade .le soufisme est donc la science qui procure a l’aspirant l’ ensemble des moyens sur lesquels il s’appuie Pour son accès a l’enceinte scellée de Dieu ou a l’agrément de celui-ci Parmi ces moyens on pourrait citer.une bonne connaissance des science religieuses ,la pratique de celles-ci ,le refus total de ce bas monde ,l attachement profond au coran et a tous les actes d’adoration sans relâche et avec passion pour la seule face de Dieu. Les hommes qui se sont lances dans la voie d’Allah sont appelés communément << soufis >> dont Cheikh Ahmadou Bamba en est le << hèrant >> Le soufisme de Cheikh Ahmadou Bamba Voici ce que le cheikh nous a dit dans massaalikoul Jinan concernant le soufi. Il dit :<< le vrai soufi est un savant mettant réellement sa science en pratique sans transgression d’aucune sorte .Il devient ainsi pur de tout défaut , le cœur plein de pensée juste , détaché du grand monde pour se consacre au service et a l’amour de dieux, considérant sur le même pied un louis d’or et une motte de terre sur qui on jette toute l’impureté, faisant l’objet des plus dur traitement .
Mais malgré ce traitement, il ne donne jamais que du bien .le soufi donc comparable a un nuage qui déverse partout ses ondes sans discrimination. Le scélérat aussi bien que l’homme le foulent au pied, mais il reste immobile et impassible. Celui qui atteint ce stade est un soufi, celui qui n’en est pas là et qui se dit soufi est un imposteur >>
Le soufisme de Sèrigne Touba a été d’une grande originalité car cet homme de dieux aspirait aux plus hautes dimensions spirituelles. Rappelons –nous son entretient avec le prophète (PSL) à la mosquée de Darou khoudoss où le cheikh manifestait a son Maitre ses ambitions dans le chemin d’Allah.
L’élu des élus de dieu, Sèrigne Touba s’était engagé dans un sacrifice extrêmement dur qui l’a privé de tous les désirs de ce bas monde avec d’énormes épreuves et des droit et des circonstances difficiles .En dépit de tout cela, le cheikh restait toujours attaché très profondément a dieu par le coran et par le service qu’il rend au meilleur des prophètes (PSl)
L’accomplissement régulier et a tout moment des actes d’adoration comme la prière ,le jeune et la lecture du saint coran était naturel chez lui .les contraintes de temps et de lieux , les épreuves qu’ il ne cessait de subir de par la volonté divine n'avaient aucune répercussion sur la foi de Sèrigne Touba ainsi que sur ses pratiques religieuses .
le Cheikh jeunait presque tout les jours a l'exception des fêtes musulmanes dont le jeÛne est prohibe par l islam. Au-dela des cinq prières quotidiennes, notre cheikh accomplissait régulièrement des prières surérogatoires comme le faisait son maitre le prophète (PSL) surtout pendant les nuits au moment ou tout le monde se repose.son meilleur compagnon était le saint coran qu’ il avait toujours en main et qu’ il lisait a tout moment .Tout cet attachement profonde de cheikhoul-khadim a son seigneur est lié a un agrément original que dieu et son prophète lui avaient réservé, accompagné de privilèges inestimable dans cette vie et dans l’autre. C'est sur ce chemin que c' etait mis le fondateur de la mouridiya jusqu’ a atteindre un stade inédit qui lui a procuré des dons dépassant même ses ambitions. A ce niveau ,le cheikh détient des connaissances et des vérités éternelles car dieu garde des secrets qu’ il ne confie qu’ aux élites les plus estimées de ses serviteurs .Retour en Haut
C'est dans cette perspectives qu’ il déclare (dieu m'a honore ,m'a libérée m'a informé sur ce qui existait avant la création. Cheikh Ahmadou Bamba a obtenu de son soufisme des privilèges avec celui-ci par le coran comme moyen. Sèrigne Touba est ainsi place devant tout les saints dans la voie mystique.
Nous voyons le grand soufi Abdoul wahab as saharaani affirmer dans son cashful hijab avoir entretenu de multiples relations avec les esprits-les djinns-et un autre soufi Alhatimi soutient avoir lui-même une épouse appartenant a cette espèce immatérielle.
Quant a cheikh Ahmadou, il nous dit qu’ a son époque tous les croyants de cette espèce étaient ses disciples.
En outre il nous entretient de ses relations avec les anges créatures suprêmes qui le préféraient a toute autre personne. cheikhoul-khadim déclare également dans ses écrits.
(La destinée des êtres humains est mise a ma disposition par le seigneur qui honore volontiers toutes les requêtes que je lui adresse).
Dans les prières qu’ il formulait infiniment a travers ses poèmes, le cheikh invoquait le seigneur pour la félicite de la UMA du prophète Mohamed (PSL) qui constitue sa communauté .c est le sauveur des êtres vivants, préparé et enrichi par le seigneur des mondes, Allah. Sèrigne Touba a produit des ouvrages spécifiques sur le soufisme comme< massaalikoul djinaan>,< fathul manaan>, <hukkal bukaa >etc..tout cela pour mener les croyants vers la crainte révérencielle de dieu qu’ on ne peut acquérir que par la science religieuse et l'action .Sèrigne Touba une élite remarquable qui se distingue par la sagesse, la science, la crainte de dieu ,par la politesse ainsi que toutes les qualités morales et spirituellesRetour en Haut.
Parmi cette élite on peut citer de grands érudits comme Sèrigne Ndame Abdou Rahman Lo, Sèrigne Mamadou lamine diop Dagana, Sèrigne Mbackè Bousso, Sèrigne Darou Assane Ndiaye, Sèrigne Amadou lamine gaye Dia moye ,Sèrigne Amsata diakhate, Mame Thierno Ibra Faty ,Sèrigne Mandoumbé Mbackè etc..Ces premiers disciples du cheikh ayant vécu avec lui ,éduqué dans la science et la pratique des enseignements coraniques constituent pour nous l’actuelle génération, des références. Les ouvrages de cheikh Ahmadou Bamba concernant la théologie musulmane, la jurisprudence islamique, et le soufisme sont disponibles partout avec des traductions manuelles, sonores, et même dans le web. Il va donc falloir que l’on s intéresse activement à la recherche des enseignements de notre guide pour s’y référer a tout moment afin que nous puissions être épargné des tentatives de Satan notre unique ennemi et ses serviteurs dans ce contexte de perdition aaxiru zamane\\ .En définitive, retenons toujours que cheikh Ahmadou Bamba est un héros du soufisme ((la voie des élus de dieu)).

 Retour en Haut